Tant en contentieux qu’en conseil, de nombreux avocats se consacrent aujourd’hui au droit de la concurrence. Les évolutions récentes
(lutte contre les cartels, actions civiles, généralisation du contrôle des concentrations) ont encore accru le nombre de confrères actifs en la matière. Parallèlement, les procédures de clémence ont conduit l’avocat à élargir son rôle traditionnel, en lui impartissant de nouvelles responsabilités professionnelles. Enfin, les procédures d’engagement parachèvent cette transformation de l’exercice professionnel, puisque l’avocat y est d’abord intermédiaire et négociateur. Ainsi, de plus en plus d’avocats pratiquent un droit de la concurrence devenu plus stratégique mais aussi plus complexe du point de vue professionnel, technique et déontologique.
L’association répond à un besoin spécifique et essentiel : permettre la réflexion et l’expression des avocats qui, comme tels, partagent les mêmes valeurs fondamentales : respect des droits de la défense, garantie de l’oralité et de la transparence, cohérence du développement du droit. L’association a vocation à intervenir sur ces thèmes, dans une démarche constructive, critique et indépendante. Émanation et représentation des avocats pratiquant le droit de la concurrence, elle apporte au débat un point de vue bien précis : celui de la défense. Elle vise à faire entendre cette préoccupation de manière constructive, avec mesure et fermeté. Acteurs et témoins des procédures de concurrence, les avocats remplissent un rôle bien spécifique et leur contribution à l’évolution des pratiques du droit de la concurrence ne peut être que fructueuse. Pour autant, l’association n’entend évidemment pas se consacrer à la totalité des questions du droit de la concurrence, parfaitement traitées par ailleurs, et notamment par les travaux de l’organisation française de référence de l’ensemble du monde de la concurrence, l’AFEC.
Les avocats pratiquant le droit de la concurrence savent que garantie du contradictoire et efficacité se confortent mutuellement.
Interlocuteurs quotidiens des juridictions et autorités de concurrence, ils ont acquis la conviction que la dimension économique du droit de la concurrence rend encore plus nécessaire le respect du débat à armes égales et l’observation rigoureuse des garanties procédurales. Plus le débat des thèses en présence est approfondi, plus l’équilibre est assuré entre celui qui accuse et celui qui se défend, plus la réalité, et en particulier la réalité économique a des chances d’être cernée.
L’association se donne donc pour objectif principal de mettre en avant, de manière concrète qu’un droit de la concurrence performant est un droit qui est mis en œuvre selon des règles claires, transparentes et respectueuses des principes fondamentaux de notre droit.
Elle est évidemment ouverte à tous les avocats pratiquant le droit de la concurrence en France.